Actualités

Les innovations managériales en France : du mythe à la réalité.

Par Juliette Ricou, le 18 août 2019

J’aime ces livres* qui abordent des questions délicates avec une franchise factuelle et documentée ! Une belle façon de « mettre les pieds dans le plat »…avec élégance. Ce livre propose un état des lieux des innovations managériales : enquêtes terrains et résultats de questionnaires à l’appui.

Il commence par en décrire succinctement quelques innovations managériales : design thinking, méthodes agiles, lean management, entreprise libérée, holacracy, orientation client…

Les auteurs font le constat que la majorité des projets d’innovation managériale sont des échecs dans les entreprises françaises.

Les raisons invoquées sont multiples :

  • Innovation managériale en trop grand décalage par rapport à l’existant du système de management. La hauteur de la marche est trop grande à franchir.
  • Pas de conduite du changement. Le sens de l’innovation managériale est insuffisamment partagé avec les managers et les salariés.
  • Méconnaissance des dirigeants sur les attendus réels et les besoins de leurs collaborateurs et managers en matière d’innovation managériale. Les dirigeants ne sont pas suffisamment au contact des opérationnels.
  • Manque d’exemplarité du dirigeant. « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ». C’est dommage quand le livre montre que la réussite de l’entreprise dépend à 20% de celui qui la dirige !

Des dirigeants victimes de la mode des innovations managériales !

Le lien sous-jacent à ses raisons est que l’innovation managériale est souvent subie plutôt que décidée par le dirigeant. En cause notamment, l’effet de mode. Les dirigeants sont des fashion victims des modes managériales ! Les auteurs n’hésitent pas à pointer du doigt des gourous du management et les cabinets de conseil qui recyclent à l’envi des vieux concepts d’un management permettant performance économique et sociale.  Il y a même un témoignage : « j’ai dîné avec Isaac Getz, il était génial, je n’avais qu’une envie ensuite, mettre en œuvre l’entreprise libérée au sein de mon entreprise ! ».

La première innovation managériale : réhabiliter la fonction managériale

Sans décrier la valeur ajoutée des innovations managériales, les auteurs insistent pour avant tout réhabiliter et à accompagner la fonction managériale. En bref, comment faire que le système de management actuel ne soit plus considéré comme inutile ou totalement dysfonctionnel alors que globalement, sans lui, tout l’édifice de l’entreprise s’écroule : « ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain ».  Ce livre confirme mes observations : Manager est un métier qui s’apprend. Les entreprises ne valorisent pas suffisamment les autres filières de progression de carrière (comme l’expertise par exemple), du coup, pour bénéficier d’une augmentation de salaire, il faut devenir manager, même si le salarié n’en n’a pas envie…Et ça fait que beaucoup de managers ne sont pas à leur place ou pourraient l’être s’ils étaient formés et accompagnés.

Des enquêtes factuelles sur les innovations managériales

Si le dernier chapitre concerne les dirigeants et le travail qu’ils doivent faire sur eux-mêmes pour bien faire évoluer leur entreprise, l’ouvrage propose judicieusement les résultats d’un questionnaire administré à des salariés non managers. On y voit ainsi que la génération Y n’est pas plus en demande d’autonomie immédiate comme les plus anciens. Il ne s’agit pas d’un décalage générationnel mais d’un décalage de séniorité du collaborateur en entreprise ! Ainsi, les plus jeunes salariés attendent de leur manager qu’ils leur apprennent  leur métier et qu’il les motive au travail…

Ce livre est facile et rapide à lire tout en tirant managers, dirigeants et professionnels de l’accompagnement vers le haut. Je vous le conseille vivement.

*Bardon T. ; Arnaud N. ; Letierce C. Les innovations managériales – donner du sens à la transformation. 2019. Dunod.